5 avril 2022

Une fin de mars chargée en interventions

Nous venons de vivre, en cette fin du mois de mars 2022, une semaine particulière. De par le nombre d’interventions: 13 en 7 jours. Mais également car 4 ont nécessité des renforts et la venue du poste de commandement. Réparties sur 5 communes de notre secteur, elles ont donc engendré des départs de plusieurs de nos casernes (Morges, Saint-Prex, Colombier, Yens, Denges). Fort heureusement, ces nombreux événements n’ont pas fait de victime, bien qu’occasionné beaucoup de dégâts dans certains cas.

Effet de cet enchaînement, la caserne principale de Morges était tout le temps occupée. Que ce soit pour des exercices planifiés, des départs en intervention, mais aussi pour beaucoup d’heures de rétablissement. Car après chaque événement, peu importe l’heure, les appareils respiratoires en particulier doivent tous être nettoyés et prêts en cas de nouvelle alarme.

Incendie d’un immeuble à la Grand-Rue à Morges

Celle parmi les plus médiatisées de toutes nos interventions, s’est déroulée un samedi matin, en plein marché. C’était le 26 mars 2022 à Morges.
« Cet incendie a nécessité l’intervention d’environ 50 pompiers des SDIS de Morget et Etraz-Région, du SPSL et du Détachement Poste Médical avancé (DPMA) de Lausanne, d’un inspecteur cantonal ECA, d’une ambulance de l’Hôpital de Morges, ainsi que de 9 patrouilles de la Police Région Morges et de la gendarmerie (certaines en patrouilles mixtes, avec également la Police Nyon Région) », résume le communiqué de la police cantonale vaudoise.


Feu de végétation puis d’une habitation à Denens

Mercredi 30 mars, la première alarme pour feu de végétation à Denens a malheureusement été suivie par une pour un feu de bâtiment. Comme pour celle de Morges, des renforts externes, comme le relate le SDIS Etraz-Région, à notre SDIS ont été engagés.


Deux alarmes majeures à Morges et Denges avec une résolution rapide

Tout d’abord, vendredi 25 mars 2022, un appel au 118 pour un feu de parking souterrain à Morges a nécessité le départ immédiat d’un gros déploiement. Finalement, s’agissant d’une couverture qui brûlait, l’événement a pu se régler facilement et rapidement.
Puis le jeudi 31 mars 2022, une alarme pour un incident chimique en gare de triage de Denges a aussi généré le départ immédiat de nos sapeurs, mais aussi des professionnels de Lausanne, ainsi que du Train d’extinction et de sauvetage des CFF et du poste de commandement de Nyon. Là aussi, la situation a pu être résolue rapidement.


Neuf autres interventions

Entre ce 25 mars et ce 31 mars 2022, nous sommes sortis neuf autres fois pour des interventions variées: assistance à personne (25.03.2022), technique court-circuit à Morges (27.03.2022), alarmes automatiques à Echandens (28.03.2022) et Etoy (29.03.2022 et 30.03.2022), hydrocarbures à Morges (29.03.2022), feu en plein air à Denges (30.03.2022), feu d’appartement à Morges (30.03.2022) et enfin assistance à personne enfermée dans un ascenseur à Morges (31.03.2022).

Lors du feu d’appartement à Morges
L’hydrocarbure à Morges

Cette semaine en chiffres (SIS Morget uniquement):

  • 27 appareils respiratoires nécessaires;
  • 54 sorties de véhicules;
  • 77 pompiers volontaires alarmés, certains étant intervenus plusieurs fois;
  • Plus de 429 heures d’interventions, y compris celles dédiées au rétablissement.

Sauf précision, toutes les photos sont (c) SIS Morget

Autres articles

News

Médias – Incendie à la Grand-Rue de Morges

Communiqués de presseVille de Morges: « Feu à la Grand-Rue N° 41« , communiqué de presse du 26.03.2022Police cantonale vaudoise: « Incendie dans un immeuble à Morges« , communiqué de presse du 26.03.2022 La Côte« Incendie à Morges: les pompiers sont restés mobilisés toute la nuit » (26.03.2022)« Intervention délicate au coeur de la ville« , paru le

Lire la suite